Shaping the future of animal health
Groupe Virbac
Contact responsabilité

Pour plus d'informations sur nos actions dans ce domaine, écrivez-nous developpement. durable@virbac.com

Droits de l'Homme

TRAVAIL DES ENFANTS

Aucun enfant ne travaille au sein du groupe Virbac. Concernant ses principaux fournisseurs, le questionnaire d’évaluation éthique diffusé par Virbac les engage à respecter la législation applicable sur le travail des enfants. En 2017, aucun des fournisseurs interrogés ne s’est révélé en défaut sur ce critère. Si Virbac devait identifier un fournisseur en écart, le Groupe lui imposerait de se mettre en conformité sous peine d’arrêter son contrat.

TRAVAIL FORCÉ OU OBLIGATOIRE

Le travail forcé n’existe pas au sein du groupe Virbac. Concernant ses principaux fournisseurs, le respect des conventions fondamentales de l’Organisation internationale du travail (OIT), incluant l'interdiction du travail forcé, est inséré dans tous les nouveaux contrats. En 2017, aucun des fournisseurs interrogés ne s’est révélé en défaut sur ce critère. Si Virbac devait identifier un fournisseur en écart, le Groupe lui imposerait de se mettre en conformité sous peine d’arrêter son contrat.

ÉVALUATIONS DU RESPECT DES DROITS DE L’HOMME CHEZ LES FOURNISSEURS

À chaque appel d’offres, et pour les principaux fournisseurs (près de 90% de la valeur des achats de matières premières et de sous-traitance), Virbac administre un questionnaire évaluant leur respect des droits de l’homme : âge des employés, l'existence d'une politique santé-sécurité et l'absence de discrimination. Depuis 2015, les nouveaux contrats cadre intègrent le respect de ces normes. En 2017, ce processus d’évaluation, réalisé auprès des nouveaux fournisseurs par Virbac, n’a pas identifié de risques en la matière. Si Virbac devait identifier un fournisseur en écart, le Groupe lui imposerait de se mettre en conformité sous peine d’arrêter son contrat.

 

Partager sur Google Partager sur Facebook Imprimer la page