Shaping the future of animal health
Groupe Virbac

Chiffre d'affaires consolidé du troisième trimestre 2016

13-10-2016 

Communiqué

 

Chiffre d’affaires en croissance de +3,2% à fin septembre hors effet des changes

 

 
PR16-Q3-01.gifLe chiffre d’affaires consolidé de Virbac au troisième trimestre s’est élevé à 216,3 M€, en croissance de +1,2% par rapport à la même période de 2015. A l’instar des trimestres précédents, l’impact des taux de change reste défavorable; à parités constantes la croissance sur ce trimestre ressort à +2,3%, dont +2,2% de croissance organique. La croissance est portée par les États-Unis qui affichent une progression globale de +14% à taux de changes comparables sur le trimestre, même si la reprise est plus lente que prévue. Cette croissance traduit un rebond progressif des gammes historiques, qui compense la légère érosion de la gamme Sentinel au troisième trimestre. Les régions Asie-Pacifique et Amérique latine (hors Chili) contribuent à la dynamique de croissance avec des progressions respectives de +6% et +12% à taux constants, grâce notamment au niveau d’activité soutenu en Inde, en Chine, au Mexique et au Brésil. L’Europe est stable, après une forte croissance au premier semestre. A l’inverse, l’aquaculture est en fort repli sur le trimestre (-24%), en raison de la baisse des ventes d’antibiotiques au Chili.

Avec un chiffre d’affaires cumulé de 646,2 M€ comparé à 646,0 M€ l’an dernier, l’activité de Virbac est stable sur neuf mois. Hors impact défavorable des taux de change, la croissance est de +3,2%, dont +3,1% de croissance organique. Toutes les régions affichent une évolution positive à l’exception du Chili. Aux États-Unis, les gammes historiques, notamment le dentaire et la dermatologie continuent à progresser. La gamme Sentinel est en retrait en raison de l’effet de base défavorable du premier trimestre (stockage en 2015 dû au changement de stratégie commerciale de distribution) et d’une concurrence accrue sur le segment des antiparasitaires internes, en léger déclin. L’Europe affiche une belle progression à +4,5% à taux comparables, notamment du fait d’une activité soutenue en France grâce aux lancements récents des antiparasitaires pour animaux de compagnie et à un effet de base favorable lié aux faibles ventes d’antibiotiques en 2015, ainsi que de la performance constante du Royaume-Uni  depuis le début de l’année. Dans les autres régions, les pays émergents tirent la croissance organique.

Sur le plan des espèces, le segment des animaux de compagnie progresse de +3,6% en valeur cumulée à fin septembre. À changes et périmètre comparables, la croissance se porte à +5,8%. Cette bonne performance est due à la reprise graduelle des ventes des produits historiques aux États-Unis et à la montée en puissance des nouveaux produits lancés récemment en Europe, notamment les antiparasitaires pour animaux de compagnie Effitix et Milpro, et la nouvelle gamme nutrition. Les gammes dentaire, dermatologie et hygiène contribuent également à ce niveau de croissance soutenue.

Le segment des animaux de production est en recul: -4,3%, en revanche il est stable à taux et périmètre constants. Le segment est fortement impacté par la situation au Chili. En dehors de l’aquaculture, les deux secteurs bovin et industriel (porcs-volailles) affichent une croissance organique respectivement de +6,0% et +0,7%. La croissance reste tirée plus particulièrement par les pays émergents principalement l’Inde, le Brésil et la Chine, ainsi que par la Nouvelle-Zélande, tandis que l’activité en Europe est en baisse dans le secteur industriel (porcs-volailles).  

PR16-Q3-02.gif

Retour

Partager sur Facebook Partager sur Google Imprimer la page Share on Twitter