Shaping the future of animal health
Groupe Virbac

Résultats semestriels 2016

19-09-2016 

Communiqué

 

Résultats du premier semestre en croissance

 

PR-16-01bis.gif

Le chiffre d’affaires du premier semestre a connu une évolution globale de -0,5%, marquée par l’évolution défavorable des taux de change; à taux comparables, la croissance est de +3,6%, dont +3,5% de croissance organique. La croissance est portée par une bonne performance de l’ensemble des régions, hors Chili, qui bénéficient de la montée en puissance des nouveaux produits antiparasitaires pour animaux de compagnie lancés récemment en Europe, du dynamisme des gammes destinées aux animaux d’élevage dans les pays émergents, et de la reprise progressive des ventes des gammes historiques aux États-Unis.

Présentation du résultat opérationnel
Compte-tenu de l’importance des opérations de croissance externe réalisées ces dernières années, la charge d’amortissement des actifs incorporels valorisés dans le cadre de l’allocation du prix de ces acquisitions est significative. Afin de faciliter la lecture de la performance opérationnelle du Groupe, cette charge d’amortissement est identifiée depuis le 30 juin 2015 sur une ligne séparée dans le résultat opérationnel courant, qui  est donc présenté ajusté ou non de cette charge. Celle-ci s’est élevée sur le semestre à 8,2 millions € contre 9,6 millions € en 2015.
Par ailleurs certaines écritures comptables résultant de l’application des normes IFRS peuvent avoir une incidence exceptionnelle sur le résultat opérationnel (en 2015, une charge de 7,9 millions € liée à la réévaluation, à leur valeur de réalisation, des stocks de produits finis provenant de l’acquisition de Sentinel, avait été constatée pour l’ensemble de l’année). 

Le résultat opérationnel courant ajusté,  avant incidence des éléments ci-dessus, s’est élevé à 39,7 millions €, en forte croissance par rapport à l’an dernier (27,4 millions €) du fait notamment de l’amélioration du résultat de la filiale américaine. Au total, la filiale américaine a ainsi enregistré au cours de ce semestre, une contribution opérationnelle (hors R&D) positive de 2,2 millions $ (2,0 millions €) contre – 10,8 millions $ (-9,7 millions €) en 2015 grâce notamment à l’amélioration de la marge et une baisse des dépenses exceptionnelles. 
En dehors des États-Unis, le résultat opérationnel ajusté est en croissance d’environ +6,1 millions € à taux comparables compte tenu des bonnes performances en Europe, Asie-Pacifique et en Amérique latine hors Chili qui souffre de la situation sanitaire. À l’inverse l’évolution globale des taux de change depuis le début de l’année a eu un impact négatif de l’ordre de 7 millions €. 

Le résultat net – part du Groupe s’établit à 13,1 millions €, en forte progression par rapport à l’an dernier (-3,8 millions €). Il tient compte des écritures citées précédemment relatives aux amortissements, ainsi que des charges financières en augmentation structurelle suite à l’acquisition de Sentinel, financée par endettement. 

Sur le plan financier, le Groupe présente une dette en retrait de -25,6 M€ par rapport à la même période en 2015. Du fait de la saisonnalité des besoins en fonds de roulement, le Groupe devrait se désendetter fortement sur la deuxième partie de l’année 2016.
 

Perspectives 
Aux États-Unis, dans la continuité de l’inspection diligentée en décembre 2014, la FDA (Food and Drug Administration) a ré-inspecté le site industriel de Saint Louis du 9 août au 7 septembre 2016. À la suite de cette inspection, la FDA a remis à la société Virbac Corporation un rapport 483 contenant cinq observations. Conformément aux procédures habituelles, la FDA n’a, à ce stade, formulé aucune considération relative à la suspension ou non de la warning letter reçue fin 2015. Virbac a maintenant quinze jours suivant l’obtention du rapport 483 pour répondre à la FDA qui décidera alors des suites à donner à cette inspection dans un délai qui, généralement, s’étend de deux à six mois.

Pour tenir compte des nouveaux éléments, en particulier les situations de marché au Chili et aux États-Unis (concurrence accrue de Sentinel), ainsi que l’évolution défavorable des taux de change, et pour refléter une variabilité résiduelle dans les perspectives de production et de commercialisation d’ici fin décembre aux US, le Groupe a décidé de mettre à jour les perspectives de la façon suivante:
• le chiffre d’affaires réalisé devrait se situer dans une fourchette de 4,5 à 6,5% de croissance organique; 
• le résultat opérationnel ajusté devrait se situer au-dessus de 10% à taux de change constants;
• la dette nette devrait s’améliorer d’environ 50 millions € sur l’année 2016 ; 
• le ratio de dette nette sur EBITDA devrait se situer autour de 4,5 à taux de change constants.

Retour

Partager sur Facebook Partager sur Google Imprimer la page Share on Twitter