Shaping the future of animal health
Groupe Virbac

Chiffre d'affaires consolidé du premier trimestre 2015

15-04-2015 

Communiqué

 

Chiffre d'affaires consolidé du premier trimestre 2015 en croissance de 17,1%

PR-01-15

 

Le chiffre d’affaires consolidé de Virbac au premier trimestre s’est élevé à  211,4 M€, une évolution de 17,1% par rapport à la même période de 2014. Cette croissance a été tirée par l’acquisition de la gamme Sentinel aux Etats-Unis et favorisée par une évolution positive des taux de change. A parités constantes la croissance ressortirait ainsi à +7,0%.
En revanche la performance à taux et périmètre comparables est négative et affiche une baisse de 6,1%. En effet, comme cela avait été annoncé, deux facteurs conjoncturels ont pesé sur l’activité du trimestre.
En premier lieu, la filiale américaine a interrompu ses fabrications et livraisons au départ de son usine de St. Louis (Missouri) depuis le début d’année, afin de renforcer et d’accélérer la mise en œuvre de son plan d’amélioration des procédures de validation et d’assurance de qualité, dont certaines faiblesses ont été révélées par une récente inspection des autorités réglementaires américaines. Les mesures prises et les progrès réalisés ont permis la libération et la reprise des livraisons d’Iverhart Plus la dernière semaine de mars et celles d’Iverhart Max courant avril. La fabrication de certaines gammes reprend durant le mois d’avril et devrait s’étendre progressivement au cours du second trimestre à la grande majorité du portefeuille de produits. La gamme Sentinel acquise le 2 janvier et qui n’est pas concernée par le point précédent a en revanche enregistré un bon démarrage avec un chiffre d’affaires de 32 MUSD.
Dans le même temps, l’activité de la France a été fortement impactée par un phénomène de déstockage des distributeurs lié à une hausse occasionnelle des ventes d’antibiotiques au quatrième trimestre 2014 avant la mise en place d’une nouvelle législation sur les remises commerciales.
Dans les autres régions le Groupe  a réalisé un bon début d’année. L’activité a fortement progressé en Europe hors France, + 9,8%, à taux de change constants  grâce aux lancements récents de nouveaux produits antiparasitaires pour animaux de compagnie. La croissance a été à nouveau très soutenue dans les pays émergents notamment au Mexique, en Colombie et dans une moindre mesure en Inde et en Afrique du Sud. La performance a également été bonne dans des marchés importants comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Japon.

Sur le plan des espèces, l’activité animaux de compagnie progresse globalement de 20,2% mais recule de 12,4% à changes et périmètre constants en raison des difficultés rencontrées aux Etats-Unis ; en excluant les Etats-Unis la croissance organique en animaux de compagnie avoisine les 5% grâce notamment aux lancements réussis de Milpro et Effitix en Europe et à une forte progression en Amérique Latine.
Dans le segment des animaux de production la croissance organique ressort à +4,6% avec une évolution légèrement positive dans les deux secteurs principaux :
ruminants et élevage industriel (porcs et volailles).   

L’activité dans le secteur de l’aquaculture connaît le rebond attendu après le
ralentissement constaté en 2014.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Retour

Partager sur Facebook Partager sur Google Imprimer la page Share on Twitter