Shaping the future of animal health
Groupe Virbac

Chiffre d'affaires consolidé du second trimestre 2014

17-07-2014 

Communiqué

 

Croissance organique de 3% au premier semestre

 

PR-14Q2Le chiffre d’affaires consolidé de Virbac au deuxième trimestre s’est élevé à 185,6 M€, soit une légère baisse de -1,9% par rapport à la même période de l’an dernier, qui est due à l’évolution défavorable des taux de change vis-à-vis de l’Euro. A parités constantes la croissance réelle de l’activité est ressortie à +1,7% sur le plan organique et +2,9% globalement (i.e. compte tenu de l’intégration de Santa Elena en Uruguay, consolidée depuis septembre dernier).
L’activité au cours du trimestre a évolué, dans les différentes régions, de manière assez similaire au premier trimestre, avec une bonne performance générale dans la plupart des pays en Europe, en Amérique Latine et en Asie-Pacifique, partiellement compensée par une évolution négative aux Etats-Unis en raison d’un niveau d’achats moindre d’Iverhart Max par les distributeurs, dans la perspective du retour d’Iverhart Plus sur le marché.

Sur l’ensemble du premier semestre le chiffre d’affaires ressort à 366,1 M€ contre 372,0 M€ à fin juin 2013, une baisse nominale de -1,6%. L’évolution défavorable de la parité de la plupart des monnaies qui prévaut depuis environ un an en raison de la force de l’Euro, a eu un impact très significatif sur la performance du Groupe et en masque totalement la croissance réelle. Celle-ci s’est élevée à +4,0%, dont +3,0% au plan organique, grâce à la tendance très positive enregistrée dans l’ensemble des régions géographiques à l’exception des USA: de l’ordre de 5% en Europe et de 7% globalement dans le reste du monde. Aux Etats-Unis l’activité est en retrait de 16% du fait de l’absence d’Iverhart Plus.

Sur le plan des espèces, l’activité dans le segment des animaux de compagnie a diminué de -1,5% en raison de la baisse des ventes aux Etats-Unis. Mais en dehors de ce facteur, l’évolution de la plupart des gammes de spécialités destinées aux animaux de compagnie a été positive grâce à un certain rebond en Europe (+2% environ) après la faiblesse observée en 2013 et à la bonne dynamique du marché dans les autres parties du monde (+9% environ). Dans le segment des animaux d’élevage la croissance du Groupe a été forte, +9,5%, grâce à son développement continu dans les grands marchés émergents comme l’Inde, l’Afrique du Sud, l’Amérique latine, parallèlement à une bonne performance en Europe, Australie et Nouvelle-Zélande. Cette performance a été tirée par une croissance élevée dans les deux secteurs des ruminants et de l’élevage industriel (porc et volaille), tandis que l’activité dans le secteur de l’aquaculture est un peu inférieure à l’an dernier après la forte croissance enregistrée par Centrovet au Chili en 2013 suite à l’apparition d’infections dans les élevages de saumon.

 

Les perspectives pour la seconde partie de l’exercice sont positives : aux Etats-Unis Virbac vient d’annoncer à ses clients et distributeurs le retour sur le marché de son antiparasitaire interne Iverhart Plus ; la livraison du produit a repris graduellement depuis le début juillet. En Europe et en Amérique Latine, le Groupe se prépare à lancer dans les prochains mois de nouveaux produits significatifs

 

PR-14H1

Retour

Partager sur Facebook Partager sur Google Imprimer la page Share on Twitter